Publié par systeme-d-pour-fauches

L'école est un monde parallèle, les enfants vivent leur vie en parallèle de la nôtre, et évoluent souvent à notre insu.

A la maternelle, bien souvent, les enfants ne nous racontent que des bribes de ce qu'ils ont fait, nous ne faisons pas partie de leur monde scolaire.

 

En primaire, cela change car nous devons les aider aux devoirs.

Mais comment faire ?

 

Pour les CP:

 

Il faut leur faire faire leur lecture tous les soirs.

Il ne faut surtout pas les laisser caler plus de 15secondes sur un mot.

Beaucoup d'écoles utilisent 2 méthodes groupées pour apprendre à lire aux CP: La méthode globale  associée à la méthode syllabique.

Dans, et, les, des <= vont être appris avec la méthode globale!

Pour, avec, la , le <=  vont être appris en méthode syllabique !

On comprend pourquoi, sinon, la lecture va être u p'eu bizarre juste avec des mots très facile à lire. L'histoire ne tiendra pas debout !

 

Les poésies au CP vont être répétées par les parents !

Elles vont aussi être apprises par les parents, car comment aider au mieux un enfant qu'en lui montrant l'exemple!

 

Le calcul est simple et magique: on va trouver des astuces pour compter vite sur les doigts, de plus en plus vite en rabâchant jusqu'à ce que le nombre sorte alors que les doigts ne suivent plus, c'est magique !

 

 

Pour les CE1

 

La lecture est déjà bien avancée, ils savent presque tout lire, mais ils doivent apprendre à écrire lisiblement, et sans faute. C'est fastidieux, mais ce n'est qu'à force d'entraînement qu'ils y arriveront!

Des jeux peuvent aider à l'orthographe comme le Scrabble junior.

 

Les poésies doivent être bien comprise, le dessin est la reproduction de la compréhension du texte.

On doit trouver une technique pour apprendre plus facilement les textes;

On lit les vers ou lignes par 3 ou 4 selon l'endroit du point. On donne un rythme.

Les vers ont tant de pieds, on doit pouvoir taper le rythme sans problème !

 

Le calcul est basé sur les additions et les soustractions. Utiliser des bonbons, ou des pinces à linge, ou encore un boulier peut faciliter l'apprentissage.

 

 

Pour les CE2

 

La lecture est plus poussée, l'enfant peut lire n'importe quel mot.

L'écriture est plus facile, mais l'orthographe est encore bien difficile. Pour l'aider, il faut faire lire l'enfant.

Des livres mensuels achetés en presse peuvent apporter l'envie de lire à un enfant.

 

Le calcul est basé sur les 4 opérations, et il est primordial de commencer à apprendre les tables de multiplications par cœur !

 

Les poésies sont plus difficiles mais après une étude sur l'histoire racontée, quelles sont les terminaisons, la recherche du rythme…on doit pouvoir arriver assez vite à une connaissance du texte à apprendre.

 

L'histoire, la géographie sont à l'ordre du jour, et les enfants sont très Dino et hommes des cavernes. Le squelette les intéresse, et leur en offrir un où l'on voit le nom des os est une très bonne idée.

 

 

Pour les CM1

 

Les devoirs sont plus difficiles, il s sont donnés à l'avance, d'une semaine sur l'autre, et si l'enfant veut s'avancer, il gagnera du temps et il aura fait des devoirs à chaud !

A chaud, car c'est tout frais (Non, ce n'est pas un lapsus) du jour. Il vient d'étudier certaines matières et s'il les reproduit le soir même, ça rentrera plus facilement dans son esprit s'il fait les devoirs le soir-même! Une semaine plus tard, beaucoup de choses étudiées se sont évaporées, et les devoirs vont prendre beaucoup de temps.

 

Les tables de multiplications doivent être sues !

Il faut trouver des facilités pour les apprendre.

Ca fera l'objet d'un autre article !

 

Attention, les contrôles et les évaluations sont nombreux mais il ne faut pas donner la pression aux enfants.

Il faut leur apprendre au contraire à relativiser pour ne pas qu'ils se trouvent bloqués par le stress.

Un contrôle sert à contrôler où vous en êtes, si vous avez assimilé ce que l'on vous a appris;

Pareil pour l'évaluation! Ce n'est pas l'enfant qui doit se faire "engueuler" parce qu'il n'a pas compris. C'est le prof qui est évalué en quelques sortes! Si une majorité d'enfants n'a pas compris, c'est le prof qui n'a pas su expliquer de façon explicite aux enfants ce qu'ils devaient apprendre. Il ne doit donc pas punir les enfants avec des pages à recopier, mais se remettre en question.

Si quelques enfants ont raté les évaluations, alors, peut-être ont-ils été mal suivis à la maison au moment des devoirs…mais est-ce vraiment aux parents de faire étudier les enfants quand ils ont fait de leur côté une journée de travail, les enfants, une journée d'école ? Ces parents, sont-ils capables d'aider ces enfants, ont-ils le niveau pour ? Doivent-ils payer pour des cours particuliers, juste parce que les classes sont surchargées et que bien sûr de ce fait on ne peut s'attarder sur ceux qui ont du mal à suivre ?

 

Bien sûr, il y a les heures de soutien pour aider les retardataires en petits groupes, ce n'est qu'une solution à court terme, qui en plus oblige les parents à emmener plus tôt un des enfants ou aller le chercher plus tard le soir. Ceci permet de garder des classes bondées et fermer des classes supplémentaires en refusant bien souvent de remplacer un départ à la retraite.

 

En un mot, au CM1 ou CM2, l'échec est souvent du au manque de professeurs.

 

 

Pour les CM2

 

L'enfant commence à prendre une certaine autonomie.

On a commencé au CM1 à le laisser seul de temps en temps pendant les devoirs, là, on le laisse complètement les faire, mais on contrôle à la fin.

L'enfant va bientôt aller au collège, et il doit maintenant passer dans la cour des grands mentalement. Il sera pourtant à la rentrée, le plus petit de l'école, mais il doit avoir une grande force de caractère pour arriver à faire sa place dans la cour et en classe.

 

Il doit donc être capable de se prendre en charge pour les devoirs. Il doit savoir s'avancer dans les devoirs de la semaine.

 

Quand on contrôle les devoirs, on doit regarder s'il s'est avancé même qu'un peu, si ce n'est pas le cas, il faut l'obliger à se remettre au travail immédiatement s'il a peu travaillé avant.

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog